(pt) Mexique, Invitation au Festival mondial des résistances et des rébellions au capitalisme par Groupe Salvador-Segui de la Fédération anarchiste (en, fr) [traduccion automatica]

a-infos-pt ainfos.ca a-infos-pt ainfos.ca
Segunda-Feira, 6 de Outubro de 2014 - 10:25:37 CEST


«Nous venons partager les souffrances et les douleurs que nous cause ce système 
néolibéral. Mais pas seulement. Nous venons aussi clairement partager les précieux 
savoirs, les expériences de lutte, d'organisation. Enjeux et défis face aux envahisseurs 
capitalistes néolibéraux qui nous causent tant de maux.» ---- EZLN, août 2014. ---- Aux 
frères et soeurs de la Sexta nationale et internationale, ---- Réunis dans ce moment de 
partage « David Ruiz García » entre peuples zapatistes et du Congrès national indigène, 
nos peuples ont discuté de nos douleurs, nos paroles et expériences de lutte, rébellion et 
résistance. ---- Ensemble nous savons que dans nos rébellions résident nos « NON » aux 
politiques de destruction menées par le capitalisme dans le monde entier. Et nous savons 
que dans nos résistances germent les graines du monde que nous voulons.

Ces rébellions et résistances ne sont pas seulement celles des peuples originaires du 
Mexique. Elles cheminent aussi dans les pas des peuples originaires de tout le continent 
et dans tous les recoins de cette planète où des individus, groupes, collectifs et 
organisations ne disent pas seulement « NON » à la destruction, mais avancent aussi en 
reconstruisant quelque chose de nouveau.
Au cours de ce moment de partage, dont nous savons qu'il a été rendu possible en grande 
part grâce à l'appui de frères et soeurs de la Sexta nationale et internationale, nous 
avons confirmé que notre terre-mère, porteuse de toute vie sur la planète, est en danger 
et avec elle l'humanité tout entière ; nous voyons que c'est le capitalisme néolibéral qui 
provoque tant de douleur, tant de destruction et tant de mort, que c'est lui qui nous 
spolie, nous exploite, nous méprise et nous réprime.
Dans la défense de la terre-mère, dans la lutte pour l'humanité contre le néolibéralisme, 
il n'existe pas de petite lutte.
Frères et soeurs de la Sexta nationale et internationale, parce que nous savons que ce 
capitalisme sauvage et mortifère n'est pas invincible, comme nous l'enseignent, outre 
l'expérience zapatiste, les rébellions et résistances qui fleurissent sur toute la 
planète, parce que vos douleurs sont nos douleurs, vos luttes sont nos luttes et vos rêves 
sont nos rêves, nous voulons partager entre nous et avec vous les paroles, les 
expériences, les chemins et la décision commune de la possibilité d'un monde où tiennent 
beaucoup de mondes. Nous concrétisons les pas à faire pour atteindre ce rêve, il est 
nécessaire pour nous de partager, de savoir ce que nous pensons, de nous écouter pour 
savoir comment sont nos luttes, pour connaître nos rébellions et apprendre de nos résistances.
Nous, peuples, tribus et nations, nous sommes mis d'accord dans cette assemblée pour 
réaliser avec vous le « Premier Festival mondial des résistances et des rébellions contre 
le capitalisme » avec pour devise « Là où ceux d'en haut détruisent, nous, ceux d'en bas, 
reconstruisons ».
Ce gigantesque moment de partage mondial se tiendra entre le 22 décembre 2014 et le 3 
janvier 2015 dans les lieux qui suivent :
? Inauguration dans la communauté Ñatho de San Francisco Xochicuautla, à Lerma, dans 
l'État de Mexico, le dimanche 21 décembre 2014.
? Partages dans les communautés de San Francisco Xochicuautla et d'Amilzingo, dans l'État 
de Morelos les 22 et 23 décembre 2014.
? Grand festival culturel dans le District fédéral les 24, 25 et 26 décembre 2014.
? Suite des partages dans les communautés binnizá de Juchitán, Oaxaca, et dans la 
péninsule du Yucatán, les 28 et 29 décembre 2014.
? Fête de la rébellion et de la résistance anticapitaliste au Caracol d'Oventic les 31 
décembre 2014 et 1er janvier 2015.
? Conclusions et clôture, proclamations et déclarations, au Cideci, à San Cristóbal de Las
Casas, Chiapas, les 2 et 3 janvier 2015.
Notre partage dans ce « Premier Festival mondial des résistances et rébellions contre le 
capitalisme » se fera entre les peuples zapatistes, les peuples, tribus, nations et 
barrios du Congrès national indigène, les peuples originaires du continent, et les 
peuples, collectifs et individus adhérents de la Sexta nationale et internationale du 
monde entier.
Dans les prochains jours, nous vous donnerons plus de détails concernant cet appel.
Nous, peuples qui sommes de maïs, nous serons, dans ce partage avec vous, comme la milpa 
qui fleurit, pour renforcer nos résistances et protéger notre mère terre sur ce nouveau 
chemin que nous voulons partager.

Depuis La Realidad zapatiste, août 2014.
Pour la reconstruction intégrale de nos peuples.
Plus jamais un Mexique sans nous.

Congrès national indigène
Armée zapatiste de libération nationale
Ainsi que les individus, groupes, collectifs, organisations de la Sexta dans le monde 
entier qui se joignent à cet appel.

Traduction : Le Serpent à plumes
Relecture : "la voie du jaguar"
Source du texte d'origine :
Enlace Zapatista
Publié par Groupe Salvador-Segui de la Fédération anarchiste


More information about the A-infos-pt mailing list