A - I n f o s

Une agence d'actualités par pour et au sujet des anars ** .
Informations dans toutes les langues
Les 30 derniers messages (accueil) Messages des deux dernières semaines Nos archives des anciens messages

Les 100 derniers messages selon la langue
Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ _The.Supplement

Premières lignes des dix derniers messages
Greek_ Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
Premières lignes des dix derniers messages
Premières lignes des messages des dernières 24 heures

Premières lignes des messages des dernière last 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2014 | of 2015 | of 2016 | of 2017

(fr) Un Autre Futur de la Coordination des Groupes Anarchistes (CGA) -- Esclavage, travail forcé des migrant·e·s... leur exploitation n'a pas de frontière

Date Mon, 27 Nov 2017 09:07:19 +0200


La diffusion de la vidéo montrant une vente d'esclaves en Libye, filmée par des journalistes de CNN, a mis en lumière un autre aspect du calvaire vécu par les migrant·e·s de par le monde. L'exploitation de ces dernier·e·s ne se limite pas à une région de l'Afrique, mais touche aussi l'Asie et l'Europe. ---- L'esclavage "classique" n'a jamais disparu. ---- L'esclavage "classique" a été aboli dans tous les pays du monde depuis 36 ans à peine. La Mauritanie l'interdit officiellement en 1981. Pourtant, ce reportage illustre la persistance de la vente et de l'exploitation d'êtres humains dans le monde. Fragilisé·e·s, isolé·e·s, les migrant·e·s en sont des victimes de choix en Libye, mais aussi le long des frontières à l'est de l'Algérie, et au sud de la Tunisie. Il·elle·s tentent de rejoindre l'Europe, depuis l'Afrique de l'Ouest, et meurent par milliers en chemin. S'il·elle·s parviennent en Europe, la clandestinité, le retour dans leur pays d'origine, l'emprisonnement ou une autre forme d'esclavage les y attend. C'est le cas pour la plupart des autres migrant·e·s, et quelle que soit leur destination: Moyen-Orient, Asie, Europe et Océanie.

L'esclavage "moderne"

Définit comme le pendant contemporain de l'esclavage dit "classique", l'esclavage moderne revêt plusieurs formes d'exploitations: le travail des enfants, les camps de travaux forcés, la servitude pour dette, le travail forcé. La majorité des victimes sont des femmes, et toute une partie de l'économie capitaliste mondiale en dépend. L'Europe n'échappe pas à ce fléau: 600 000 personnes seraient concernées par le travail forcé, en majorité des migrant·e·s.

Près de 40 millions de personnes sont frappées de diverses formes d'esclavage dans le monde, selon Walk Free Foundation.
Les documents à lire sur ce sujet ne manquent pas (voir plus bas), et prouvent que l'esclavage, loin de disparaître, connait un nouvel essor. Par le travail forcé, il se systématise, et participe à l'épanouissement du capitalisme.

À lire et à voir:

L'article du Monde contenant la vidéo des esclaves en Libye: "Libye: des migrants vendus aux enchères comme esclaves"
Un article de Rapports de Force: "Un atlas pour informer et critiquer les politiques migratoires en Europe"
La Fondation Walk Free
L'article de basta!: "Migrants réduits en esclavage en Libye: pourquoi l'Europe est complice"
Un autre article de basta! sur le travail forcé des migrant·e·s: "Travail forcé et esclavage moderne sont de retour en Europe"

http://unautrefutur.org/esclavage-travail-force-des-migrant%C2%B7e%C2%B7s-leur-exploitation-na-pas-de-frontiere/
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr