A - I n f o s

Une agence d'actualités par pour et au sujet des anars ** .
Informations dans toutes les langues
Les 30 derniers messages (accueil) Messages des deux dernières semaines Nos archives des anciens messages

Les 100 derniers messages selon la langue
Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ _The.Supplement

Premières lignes des dix derniers messages
Greek_ Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
Premières lignes des dix derniers messages
Premières lignes des messages des dernières 24 heures

Premières lignes des messages des dernière last 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009

(fr) [Chili] Retour des libertaires à la Fédération étudiante de l'Université du Chi li (FECH)

Date Fri, 23 Dec 2011 14:57:37 +0100


Cette semaine se sont conclues les élections de la Federación de Estudiantes de la
Universidad de Chil (Fédération Étudiante de l'Université du Chili - FECH). Dans ces
élections, les libertaires ont fait un retour historique à sa tête après 88 ans
d'absence, alors qu'elles et ils étaient la force principale dans la mythique
fédération des années 20 [1].
Cette année, qui a vu les plus massives et radicales contestations étudiantes des
dernières décennies, a aidé au développement des forces de la gauche révolutionnaire
dans le mouvement étudiant. Pour ces raisons, ce n'est pas une coïncidence, dans la
Fédération Étudiante du Chili (CONFECH), le principal syndicat étudiant conduisant
la contestation aux côtés des autres, la gauche a gagné des forces. Dans la CONFECH,
la tendance libertaire s'est construite durant les dernières années comme l'une des
plus importances tendances du mouvement, occupant de plus en plus des positions de
visibilité dans la perspective de démocratisation de l'organisation, de subversion
de la logique de la démocratie représentative et de promotion des tendances
radicales surgissant de la base, afin qu'elles prennent les reines du mouvement.

En particulier, ce 6 décembre, se sont concluent les élections de la FECH, la plus
grande fédération étudiante de la CONFECH, dans lesquelles, la plateforme LUCHAR a
obtenu une victoire majeure en arrivant troisième avec plus du 1800 votes sur un
total de 14 000 votes, face à 9 autres concurrents. LUCHAR est composé du Front des
Étudiant-e-s Libertaires (Frente de Estudiantes Libertarios - FEL) et de d'autres
groupes comme Mapu Auka et des indépendant-e-s de gauche de différentes facultés.

Suite aux élections de la fédération, Felipe Ramirez, membre du FEL et candidat de
LUCHAR pour le secrétariat général agira dans le conseil exécutif de la fédération.
De gagner des positions dans la fédération porte une symbolique importante pour le
mouvement libertaire chilien, ayant passé 88 ans sans positions dans ce conseil.
Toutefois, ce n'est pas la première fois que des membres du FEL se sont impliqué-e-s
dans une fédération, c'est plutôt maintenant plus visible et publicisé à
l'université [2].

Ces victoires dans ces élections sont le reflet d'un sérieux et significatif progrès
pour la gauche révolutionnaire en général et les libertaires en particulier, dans
lequel le FEL a déjà passé plus de 8 ans de patiente insertion sociale et travail
soutenu de la base.

Gagner une place à la table de la fédération représente également d'énormes défis.
LUCHAR représente une confluence de tendances de la gauche révolutionnaire dans le
mouvement étudiant à l'Université du Chili, dont la vision stratégique est de
promouvoir un mouvement étudiant qui fasse partie d'un mouvement populaire plus
large et qui possède une autonomie de classe. Néanmoins, avec Felipe Ramirez, elles
et ils joindront la table comme minorité à comparé aux deux organisations de la
gauche réformiste, Creando Izquierda (Créer la gauche) et les Jeunesses Communistes
(JJCC), dont la perspective stratégique est de prioriser les réformes démocratiques
dans le système politico-institutionnel bourgeois.

Mais, sans doute, le plus gros défi pour l'année qui vient sera de renforcer et
d'amener une continuité aux luttes de 2011. La proposition libertaire est de se
concentrer sur l'élargissement de la base du mouvement, l'organisation des
étudiant-e-s des secteurs techniques et des universités privées, tout en renforçant
les liens avec les organisations ouvrières - dont certains secteurs ont également
démontré des signes de reconstruction - ; donc se rassembler dans la reconstitution
d'un mouvement populaire qui propose de prendre dans ses propres mains le conflit
politique à travers un programme de luttes collectives.

Contrairement aux pics de 2006 ou 2005, le mouvement n'a pas été défait en étant
payé pour signer des ententes avec le gouvernement, et il a compris le besoin
d'établir des liens avec les autres acteurs sociaux dans le but d'obtenir de réelles
victoires pour le peuple. Pour tout ces défis, elles et ils feront la promotion de
la perspective libertaire à travers leur participation dans la fédération et dans
d'autres groupes, où des éléments similaires sont toujours débattus.
Il n'y a pas de doute que les libertaires font encore des progressions dans les
luttes du peuple, sortant ensemble dans les luttes de d'autres secteurs reliés, sans
sectarisme, mais avec de claires et fermes convictions. Avec chaque pas se
présentent de nouveaux défis. L'autocritique et la camaraderie permanente resteront
une nécessité pour de nouveaux progrès.

Juan Williams
Frente de Estudiantes Libertarios

12/12/2011

Traduction du Blogue du Collectif Emma Goldman


[1] Pour plus d'informations sur l'époque de la fin des années 1910 et 1920, voir :
* Bastías, Ignacio. Movimiento anarquista y estudiantes libertarios de los años 20 -
http://www.cilep.net/ignacio5.pdf
* Vitale, Luis. Contribución a una Historia del Anarquismo en América Latina -
http://mazinger.sisib.uchile.cl/repositorio/lb/filosofia_y_humanidades/vitale/obras/sys/aaml/t.pdf

[2] Sources:
* "Una construcción social de un proyecto educativo" -
http://www.elciudadano.cl/2011/11/28/44636/felipe-ramirez-candiato-de-luchar-por-la-fech-%E2%80%9Cuna-construccion-social-de-un-proyecto-educativo%E2%80%9D/
* "Los estudiantes no necesitamos a la clase política para vencer. Necesitamos a los
trabajadores y al pueblo" - http://www.rebelion.org/noticia.php?id=140200
* Anarquistas vuelven a tener representación en la FECh tras 80 años fuera de la
dirección estudiantil -
http://www.biobiochile.cl/2011/12/07/anarquistas-vuelven-a-tener-representacion-en-la-fech-tras-80-anos-fuera-del-mando-universitario.shtml


Site web du Front des étudiant-e-s libertaires: http://www.fel-chile.org
Site web de LUCHAR: http://www.luchar.cl
Leur programme: http://luchar.cl/wp-content/uploads/PROGRAMA-LUCHAR.pdf


http://www.fel-chile.org
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr